Album Lil’wild ones

pochettedefinitivelilwildones

« C’est sous la houlette de Studio Pros Los Angeles que Céline Schmink avait produit la plupart des titres de son second album Paris-Memphis… Pour Lil’wild ones, un album live et acoustique, changement décor ! L’opus qui nous vient du Colorado a été imaginé non loin de Slab City et enregistré en région parisienne. Et la compositrice de nous charmer avec sa seule voix et son autoharp Oscar Schmidt 1970… »

« Céline Schmink ! Voici enfin un auteur-compositeur-interprète qui ne séduit pas qu’avec des productions arrangées et mixées en studio… Avec Lil’wild ones, elle séduit en voix libre et autoharp, en total « unplugged ». Ce nouvel album de 7 titres qu’elle a entièrement écrits et composés nous parle de Colorado, de Kerouac, de travellers et d’amour, nous entrainant, une fois de plus dans les grands espaces, en toute sauvagerie ! Spontanéité et titres organiques, la chanteuse va encore plus loin dans l’interprétation intuitive et émotionnelle avec cette impro de 7 chansons déjà disponible sur Itunes et Amazon. La chanteuse est déjà en studio pour l’enregistrement d’un second album live ! Sollicitée en Europe et aux USA, elle concilie à merveille sa tournée de 2 ans (le « Paris-Memphis Cosy Tour ») avec la création musicale ».

« Au final, nous voici presque de retour dans les sixty’s ! « Lil’wild ones » est un écrin sauvage recelant des comptines pour adultes aux accords simples sonnant « populaires» mais très efficaces. Ses paroles trouvent leurs racines dans des thèmes chers à la musique folk : la nature, la terre, l’amour, les saisons… Côté voix, pas d’artifices ! Cette session improvisée fait la part belle, comme souvent avec Céline Schmink, à l’expressivité et la sincérité de l’instant. Chez elle, rien n’a à voir avec la technique mais bien avec l’émotion et l’émergence de la créativité naturelle ».

          Lil’wild ones =  7 titres folk inédits

Plage 1  « Sexy hobo » évoque un marginal auquel aucun cœur ne résiste.

Plage 2  « The ballad of Henry Dean »,longue chanson très émotionnelle revoit le mythe du poète maudit, à l’américaine.

Plage 3  « Mississippi siren » plaide la cause d’une sirène amoureuse qui a noyé, par mégarde, l’élu de son cœur…

Plage 4   « Jeff », un interlude en français, court et dynamique célèbre le chant, la jeunesse et l’amour.

Plage 5  « Lovelorn », une ode à l’automne où l’autoharp sonne beaucoup plus gaélique.

Plage 6  « Actias Luna » est le nom d’un papillon qui vit en Amérique du Nord  La chanson, en français, est une métaphore filée dans laquelle le cœur humain est comparé à un papillon de nuit qui nait puis s’éteint.

Plage 7  « Betty Midnight », une chanson beaucoup plus rock et décalée, dépeint une américaine moyenne rêvant de quitter son train-train quotidien.

ACHETER L’ALBUM SUR ITUNES

ACHETER L’ALBUM SUR AMAZON

L’album « Lil’wild ones » n’est pas disponible en streaming.

Consulter d’autres chroniques de l’album « Lil’wild ones » ci-dessous :

Le Colorado et Lil’wild ones

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :