Chansons en français

Toutes les chansons (exploitées ou non exploitées encore) figurent au catalogue Sacem de notre artiste et demeurent sa propriété exclusive). Liste non exhaustive. Utilisation interdite sans notre accord écrit, utilisation soumise à une déclaration Sacem en bonne et due forme. La plupart des chansons déjà exploitées ne disposent pas d’exclusivité et peuvent donc être reprises et remaniées, selon contrat.

TITRE PAROLES MUSIQUE ASSOCIÉE
EXPLOITATION DE L’ŒUVRE
Nationale 7 C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : plateformes + concerts
La bascule C.SCHMINK C.SCHMINK DISPONIBLE. Nous contacter.
Jeff C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : plateformes + concerts
Comète C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Elle, l’île C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Bêtes d’orage C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : pressage bacs, plateformes, radios (USA, Canada, France, Irlande), télés, concerts, clip
Low blue flame C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : plateformes + concerts
Couleurs C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Isadora Duncan C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : pressage bacs, plateformes, concerts
Miss Molly ♦♦♦
C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : pressage bacs, plateformes, radios (USA, Canada, France, Irlande), télés, concerts, clip♦ Distinctions : la chanson a remporté 3 concours aux USA et est diffusée sur un groupe de 10 radios syndiquées à Memphis, TN.
Actias luna C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : pressage bacs, plateformes, concerts
Lunamoth C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Matamore C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Héroïnescence C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Petites cases C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Les yeux froids
C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : pressage bacs, plateformes, radios (USA, Canada, France), concerts.♦ Distinction: Une version duo a été enregistré par le chanteur californien Chris’M.
Graceland C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : pressage bacs, plateformes, radios (USA, Canada, France), concerts.
Camden C.SCHMINK C.SCHMINK DISPONIBLE. Nous contacter.
L’appart C.SCHMINK D.NEBEL DISPONIBLE. Nous contacter.
Série B C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Fille des rues C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Sam C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
C’était zen C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Vivement l’été C.SCHMINK P.JASMIN EXPLOITEE : pressage bacs, plateformes, radios ( France).Particularité : La chanson a été incluse à la B.O du film C412.
Alexandre C.SCHMINK P.JASMIN EXPLOITEE : pressage bacs, plateformes, radios (France).
La ballade d’Anissa
C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : pressage bacs, plateformes, radios (France).♦ Distinction : La chanson a été utilisée lors du défilé automne-hiver 2013 de la marque australienne Slinky Sleeves (Perth).
Objets chinés C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Sur le chemin C.SCHMINK E.CREDARO EXPLOITEE : pressage bacs, plateformes, radios (USA, Canada, France), concerts.
La garce C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Comme une guerrière C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Le fleuve C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
L’heure C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Trop ! C.SCHMINK D.NEBEL EXPLOITEE : pressage bacs, plateformes, radios (France).
Ah si j’avais su ! C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Flamme bohème C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Lunettes roses C.SCHMINK Non DISPONIBLE. Nous contacter.
Boy ! C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : pressage, digital, concerts.
Hollywood sidewalk C.SCHMINK C.SCHMINK DISPONIBLE. Nous contacter.
Fille de feu C.SCHMINK C.SCHMINK DISPONIBLE. Nous contacter.
River Phoenix C.SCHMINK C.SCHMINK EXPLOITEE : concerts
Big blue sea C.SCHMINK C.SCHMINK DISPONIBLE. Nous contacter.
L’oranger C.SCHMINK C.SCHMINK DISPONIBLE. Nous contacter.
Oublie C.SCHMINK C.SCHMINK DISPONIBLE. Nous contacter.
Matt C.SCHMINK C.SCHMINK DISPONIBLE. Nous contacter.
Juste savoir C.SCHMINK C.SCHMINK DISPONIBLE. Nous contacter.
Rodos C.SCHMINK C.SCHMINK DISPONIBLE. Nous contacter.
Love subway C.SCHMINK S.BOISSY EXPLOITEE : pressage, concerts

lancementLIL

Nationale 7

(Paroles et musique Céline Schmink)

Serait-ce le chemin,
Que nous aimions tant,
Où nous usions, Sergent,
Nos groles d’enfants ?
Serait-ce cette route que nous trouvions bleue ?
Les platanes pâles de nos jours heureux ?

Des polaroids usés,
Des instantanés fanés,
La Nationale 7 me guide,
Et me poursuit encore,
Nos blouses grises d’enfants,
Fanny, Marcel, Fernand,
Le marchand de couleur est mort ce soir,
Et la Nationale 7 se barre…

Seraient-ce les lueurs,
Des étés passés ?
De Paris à Lyon,
On n’est pas arrivés !
Serait-ce devant nous,
Le chemin de la fin ?
Des fleurs, de la terre,
Et du vent dans nos mains…

Des polaroids usés,
Des instantanés fanés,
La Nationale 7 me guide,
Et me poursuit encore,
Nos blouses grises d’enfants,
Fanny, Marcel, Fernand,
Le marchand de couleur est mort ce soir,
Et la Nationale 7 se barre…

Seraient-ce les cendres d’une nation perdue ?
L’offre et la demande,
Nos clochers abattus ?
Serait-ce le début de la soumission ?
Mai 68 et le Mille bornes en prison !

Des polaroids usés,
Des instantanés fanés,
La Nationale 7 me guide,
Et me poursuit encore,
Nos blouses grises d’enfants,
Fanny, Marcel, Fernand,
Le marchand de couleur est mort ce soir,
Et même notre pays se barre…

Nos blouses grises d’enfants,
Fanny, Marcel, Fernand,
Le marchand de couleur est mort ce soir,
Et même notre pays se marre !

DSCN3169

La bascule

(Paroles et musique Céline Schmink)

Que nous réserve la vie ?
On ne sait quand ça finit!
A un moment tout bascule,
Et notre ciel se bouscule,

Penser revenir en arrière,
Mais les si sont éphémères,
Toi, tu souriais face à moi,
Et puis la vie, tu vois, tu vois….

C’est une chanson, une chanson que j’aime,
C’est une chanson qui parle d’amour et d’illusions,
Si seulement j’avais eu l’âme romanichel,
Avec toi j’aurais bu du rouge, pieds nus, à Saint-Michel

C’est une chanson, une chanson que j’aime,
C’est une chanson qui parle de toi et de frissons,
Elle résonne en moi, bouscule mes pensées shakespeariennes,
Ces jours chauds de pluie,
Adossée au lit d’une maison victorienne,

Ces jours chauds de pluie,
Adossée au lit d’une maison victorienne

Passer la main dans tes cheveux,
C’était simple comme un aveu,
Mais je n’ai pas osé bouger,
Déjà ma chance était passée…
Penser revenir en arrière,
Mais les si sont éphémères,
Toi, tu souriais face à moi,
Et puis la vie, tu vois, tu vois….

C’est une chanson, une chanson que j’aime,
C’est une chanson qui parle de toi et de frissons,
Elle résonne en moi, bouscule mes pensées shakespeariennes,
Ces jours chauds de pluie,
Adossée au lit d’une maison victorienne,

Ces jours chauds de pluie,
Adossée au lit d’une maison victorienne

Tant qu’on a pas défié la mort,
On se sent jeune, on se sent fort,
Et puis c’est la vie qui bascule,
Et puis la foule nous bouscule,
Penser revenir en arrière,
Mais les si sont éphémères,
Tu as dit « téléphone-moi »,
Et puis la vie, tu vois, tu vois….

C’est une chanson, une chanson que j’aime,
C’est une chanson qui parle de toi et de frissons,
Elle résonne en moi, bouscule mes pensées shakespeariennes,
Ces jours chauds de pluie,
Adossée au lit d’une maison victorienne Ces jours chauds de pluie,
Adossée au lit d’une maison victorienne

autoharp1

Jeff

(Paroles/Musique Céline Schmink)

Jeff, à contre-jour, dans la nuit,
Jeff, des ondes de Telecaster, Grace,
A ta vie, à l’amour, à ta jeunesse qui dure toujours…
Jeff, angelboy venu d’ailleurs,
Jeff, la voix au doigt et à l’œil,
Jeff, à ta vie, à l’amour, à ta jeunesse qui dure toujours…
Ta jeunesse qui dure toujours… Jeff…

medaillonComète

Paroles Céline Schmink

Te souviens-tu de ce printemps serein ?
De gens main dans la main ?
On avait beau soupirer, tu sais,
Le soleil y était…

Mais juste quand j’allais arriver,
A aimer ce qu’il se passait…

Tout ça était fini,
C’est ainsi que se joue la vie,
Oh oh, je sais…
Les plans sur la comète mais…
Oh, oh…

Je n’ai jamais été douée en amour,
Ça se confirme chaque jour,
Il n’y a que sur les côtes ensoleillées,
Que parfois je pourrais,
Fermer les yeux un bref instant,
Me souvenir de nos vingt ans…

Mais tout ça est fini,
C’est ainsi que se joue la vie,
Oh oh, je sais…
Les plans sur la comète mais…
Oh, oh…

Si je pouvais remonter, un moment,
Le fil du temps,
Je ne passerai pas à côté,
De tes yeux, et après ?
Chercher à entendre ton cœur?
Battant encore dans la fraîcheur…

Mais tout ça est fini,
C’est ainsi que se joue la vie,
Oh oh, je sais…
Les plans sur la comète mais…

Oh, oh…

Single "Bêtes d'orage"

Bêtes d’orage

(Paroles et musique Céline Schmink)

Bêtes d’orages se débattent sur ma peau,
Mouillée de rage, bronzage illico !
A l’abordage, de ton corps de nouveau,
Enfantillages sans maquillage, zéro !

Toi et moi, bêtes d’orage,
Désagrafe-moi en mode dégivrage,
Toi sur moi, vogue en cabotage,                      
Dédommage-moi au bastingage…

Tes mains voyagent sur mes reins et alors ?
Dans ce naufrage, cette petite mort,
Contre-espionnage, en bas de mon dos,
Dans ton ardeur, tu en oublies le haut…

Toi et moi, bêtes d’orage !
Désagrafe-moi en mode dégivrage,
Toi sur moi, vogue en cabotage,                      
Dédommage-moi au bastingage…

Est-ce un mirage, la fièvre qui me prend ?
Flagrant délit, de racolage sûrement,
Ce bizutage qui n’en finit plus,
Éveille mes désirs de fuselages tendus…

Toi et moi, bêtes d’orage !
Désagrafe-moi en mode dégivrage,
Toi sur moi, vogue en cabotage,                      
Dédommage-moi au bastingage…

Toi et moi, bêtes d’orage,
Désagrafe-moi en mode dégivrage,
Toi sur moi, vogue en cabotage,                      
Dédommage-moi au bastingage…

low-blue-flame-celine-schmink

Low blue flame

(Paroles et musique Céline Schmink)

Le vent est passé,
Quelque part je t’ai laissé,
Converser seul sur ce banc,
D’autres sont passées devant…

Double stèle de béton,
Larguée dans une mer sans fond,
Peu à peu la flamme bleue,
S’est éteinte dans tes yeux.

Le vent est passé,
Quelque part j’ai décidé,
D’avancer sans toi,
Just a low blue flame et moi…

Sur « I’m your man » de Cohen,
J’ai rêvé seule mais sans peine,
Mais peu à peu des lumières bleues,
T’ont entrainé vers les cieux…

Si seulement j’avais eu,
Le bon goût d’y voir clair,
Si seulement j’avais su,
Que parfois il faut taire,
Nos envies de grandeur,
Et de « toujours meilleur »,
Je serai près de toi,
Mais jamais tu ne sauras,

Si seulement j’avais eu,
Le don de ne pas faire,
L’inverse de ce qu’il faut,
Tout serait de nouveau,
Magie ! Comme au début,
Je n’attendrais pas plus,
On vivrait comme on aime,
Just as a low blue flame,
Low blue flame…

Le vent est passé,
Quelque part j’ai avancé,
D’échecs en envies,
Je valais mieux mais tant pis…
Comme une poignée de poudre bleue,
Se consume dans le feu,
Sur ce banc je t’ai laissé,
Pensant revenir après.

Le vent est passé,
Je n’ai pas vu je te perdais,
Toujours je cherchais un bonheur,
Déjà fané,
Comme l’oiseau tombé du nid,
Se retrouve seul dans la nuit,
Tu n’avais rien demandé,
Ni à naître, ni à aimer…

Si seulement j’avais eu,
Le bon goût d’y voir clair,
Si seulement j’avais su,
Que parfois il faut taire,
Nos envies de grandeur,
Et de « toujours meilleur »,
Je serai près de toi,
Mais jamais tu ne sauras,

Si seulement j’avais eu,
Le don de ne pas faire,
L’inverse de ce qu’il faut,
Tout serait de nouveau,
Magie ! Comme au début,
Je n’attendrais pas plus,
On vivrait comme on aime,
Just as a low blue flame,
Low blue flame…

DSCN3195

Camden
(Paroles / musique Céline Schmink)

Je me souviens de tes peines,
Et de cette croix que tu portais,
Ta peau laiteuse, elle était belle,
Tes yeux brillaient mais je savais…

Que le temps volé,
A Camden,
Ne durerait plus qu’un été,
Motel anglais,
J’étais sereine,
Quand je dormais à tes cotés…

C’est rouillé, érodé,
Même les galets,
Ont rejeté la teinte du temps,
Où un cargo, jadis géant,
Reposait, sur les rochers…

Sur la plage,
Celle qui n’est… pas si jolie !
Nous restions, des heures, assis,
A regarder faiblir le vent,
Instantané de nos vingt ans …

Je me souviens de ton être,
De ce tatouage que tu portais,
Un cœur d’épines, fier et rebelle,
Une prière, mais je savais…

Que le temps volé,
A Camden,
Déjà pour toi était compté,
Frêle dandy, ton corps svelte,
S’évaporait, léger, léger…

C’est rouillé, érodé,
Même les galets,
Ont rejeté la teinte du temps,
Où un cargo, jadis géant,
Reposait, sur les rochers…

Sur la plage,
Celle qui n’est… pas si jolie !
Nous restions, des heures, assis,
A regarder faiblir le vent,
Instantané de nos vingt ans …

L’exotisme, et le rêve habitaient Outre-Manche,
Nous partions pour Camden le dimanche,
A Stalingrad, tu trainais ta peine,
Et des chaines à tes Doc Martens…

Je me souviens de tes mots,
Ces derniers jours que tu vivais,
Des espérances superbement vaines,
T’envahissaient mais tu savais,

Que le temps volé à Camden,
Exorcisait tous les péchés,
Instants fragiles et immortels,
Tu t’endormais, léger, léger…

C’est rouillé, érodé,
Même les galets,
Ont rejeté, la teinte du temps,
Où un cargo, jadis géant,
Reposait, sur les rochers…

Sur la plage,
Celle qui n’est… pas si jolie !
Nous restions, des heures, assis,
A regarder faiblir le vent,
Instantané de nos vingt ans …

West Hampstead, tu es là,
Je vis chez des amis,
La bohème, elle, se meurt à Paris,
Auditions à Soho, cox en panne,
Quelques poses sur un air de Japan…

IMGP0785

Couleurs

(Paroles/musique Céline Schmink)

J’aurais voulu te parler tout bas,
Renouer le fil rouge,
Entre toi et moi,
J’aurais voulu t’aimer loin des hordes,
Parfois dans le noir, les contraires s’accordent…

Je sens comme un blanc,
Dans la conversation,
A chaque fois, tu vois, que j’évoque ton nom,
« La pierre et le marbre, eux ne parlent pas »…
Ils le pensent tout haut,
Mais ne le disent pas…

Pour un verre de vin rouge,
Pour un verre de vin blanc,
J’me suis collé le blues,
Je suis retombée dedans…

Le temps d’une piste rouge,
Valsant devant tes yeux,
La vie t’a mis au vert,
Dans un nuage poudreux,

Des goûts et des couleurs,
On ne discute pas,
Mais chaque nuit dessine,
Ton visage devant moi…

J’aurais voulu qu’on m’annonce la couleur,
Couper « La vie en rose », dès la première heure…
Des tréfonds de mon âme, crois-moi j’y songe encore,
Je te croyais heureux, ailleurs et plus fort…

Je sens comme un blanc,
Dans la conversation,
A chaque fois, tu vois, que j’évoque ton nom,
« Elle a bien vite tourné la page »,
Les voici les mots bleus qui colorent leur visage,

Pour un verre de vin rouge,
Pour un verre de vin blanc,
J’me suis collé le blues,
Je suis retombée dedans…

Le temps d’une piste rouge,
Valsant devant tes yeux,
La vie t’a mis au vert,
Dans un nuage poudreux,

 Des goûts et des couleurs,
On ne discute pas,
Mais chaque nuit dessine,
Ton visage devant moi…

J’aurais voulu continuer de valser,
Ressentir ton cœur battre dans du satin doré,
Tant qu’on n’a pas enfoui le corps d’un ami,
On ne se rend pas compte qu’on était béni…

Je sens comme un blanc,
Dans la conversation,
A chaque fois, tu vois, que j’évoque ton nom,
« Elle aurait dû l’aimer tant qu’il vivait »,
Les voici les mots bleus qui colorent mes regrets…

Pour un verre de vin rouge,
Pour un verre de vin blanc,
J’me suis collé le blues,
Je suis retombée dedans…

Le temps d’une piste rouge,
Valsant devant tes yeux,
La vie t’a mis au vert,
Dans un nuage poudreux,

Des goûts et des couleurs,
On ne discute pas,
Mais chaque nuit dessine,
Ton visage devant moi…

Single Miss Molly

 MISS MOLLY

(Paroles/musique Céline Schmink)

J’ai débuté ma vie,
Non loin de Chicago,
Un faubourg plein de bruit,
Au milieu des tripots,

Quand le temps a filé,
Je me suis en allée,
Dans la chaleur des blés,
Je me suis allongée,

Tous mes amis routiers,
Me sont passés dessus,
Chacun doit jouer son rôle,
Tant pis pour ma vertu,

Refrain

Roadie, Miss Molly, Movie,
Dans les méandres de mon anatomie,
Des étrangers se sont attardés,
Rocker’blessés, anges désaxés…

Motels, stations, cafés,
Je suis rodée,
Pour me faire de l’oseille,
Hum j’ai tout osé,

Au pied du Mont Cajon,
Je me suis égarée,
Dans ce monde cruel,
Faut savoir louvoyer,

Roadie, Miss Molly, Movie,
Dans les méandres de mon anatomie,
Des étrangers se sont attardés,
Rocker’blessés,

J’atterris à L.A,
Où je pense expirer,
Là aussi j’en ai connu,
Des tatoués, des tordus,

Y’en a même parmi eux certains qui m’aiment encore,
Que j’obséderai qui sait peut-être jusqu’à la mort,

Roadie, Miss Molly, Movie,
Dans les méandres de mon anatomie,
Des étrangers se sont attardés,
Rocker’blessés, anges désaxés…

Roadie, Miss Molly, Movie,
Dans les méandres de mon anatomie,
Des étrangers se sont attardés,
Rockers blessés, 66 nuances, degrés.

viaveneto3

 

Psychédélique illusion

(Paroles/musique Schmink)

Tu me manques,
Dadadadam,
Personne ne connaîtra ton nom,
Dadadadam,
Tu mettais dans tes cheveux blonds,
Des tonnes de gomina sucrée,
Le crêpé de Cure tu visais…

Tu me manques,
Dadadadam,
Oh oui tu sais j’ai des frissons,
Dadadadam,
Le soleil dans tes cheveux blonds,
Et ton tee-shirt de Robert Smith,
Qui m’adressait un air complice,

Psychédélique illusion,
Juste une ombre sous un néon,
Oh j’ai serré tant de fois,
Ton souvenir dans mes bras,

Psychédélique solitude,
Amitié en désuétude,
Oh j’ai souhaité tant de fois,
Te croiser ici ou là,

Psychédélique passion,
Juste une trace sur le béton,
Deux initiales gravée,
D’un lacet de Van’s usé,

Tu me manques,
Dadadadam,
T’étais le plus beau des garçons
Dadadadam,
Ton look, ta voix, tes opinions,
De rebelle qui refait le monde,
Sur What’s up de Four Non Blondes

Tu me manques,
Dadadadam,
Oh oui tu sais j’ai des frissons,
Dadadadam,
Le soleil dans tes cheveux blonds,
Et ton tee-shirt de Robert Smith,
Qui m’adressait un air complice,

Psychédélique illusion,
Juste une ombre sous un néon,
Oh j’ai serré tant de fois,
Ton souvenir dans mes bras,

Psychédélique solitude,
D’amitié en désuétude,
Oh j’ai souhaité tant de fois,
Te croiser ici ou là,

Psychédélique illusion,
Juste une trace sur le béton,
Deux initiales gravées,
D’un lacet de Van’s usé,

Pour consulter d’autres paroles, nous contacter !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :